Est ce que les avions de lignes Israeliens sont-ils équipé de Systeme Anti-Missile ?

1 - Introduction
En Septembre 2003, un an après la tentative terroriste d'abattre un Boeing 757 Israélien de la compagnies d'Arkia Airlines à Mombasa au Kenya, le ministère israélien des Transports décide d'équiper toutes les compagnies aérienne israélienne d'un système anti-missile.

Elta Systems est alors sélectionné pour effectuer des essais en vol de son système appelé "Flight Guard". Malheureusement, le système est sujet à controverse !!!
En effet la FAA et l'EASA, soulèvent le risque élevé d'incendie au sol en cas d'utilisation du système à basse altitude.
De plus le système ne peut pas être installé sur des avions court courrier tel que les TurboProb, et en Israël, c'est ce type d'appareil qui est principalement utilisés pour assurer les vols internes.

Ainsi Israël, est reparti à la recherche d'un nouveau système qui répond d'une part à la menace des missiles Sol Air, et d'autre part, aux exigences des agences de sureté aériennes telles que la FAA ou l'AESA.
Elbit, teste en début 2013 sur un B707,son système antimissile appelé "C-MUSIC" (Commercial multi-spectral infrarouge Countermeasure) . Les essais son concluant et le système semble répondre à la majorité des exigences du gouvernement Israélien.

Aujourd'hui, il semble bien que la majorité, voir la totalité des avions de ligne Israélien ne soient pas équipé d'un système Antimissile, mais le seront seulement dans un proche avenir. Quoi qu'il en soit jeton un coup d'œil sur le système "Flight Guard", et "C-MUSIC".

2 - Flight Guard

Avion d'essais d'IAI Elta équipé du système "Flight Guard"
Le système de protection "Flight Guard" a été conçu pour protéger les avions militaires, paramilitaires et civils pendant les phases de vol les plus critiques qui sont le décollage et l'atterrissage.
le Système "Flight Guard" est utilisé sur les avions et les hélicoptères de l'Armée de l'Air israélienne et a été éprouvée lors d'opérations de cette dernière.
Il a été démontré que le système d'autoprotection "Flight Guard" a permis de sauver des vies.
Ce système est capable de détecter un missile en approche, averti l'équipage et active automatiquement des contre-mesures qui permettrait de détourner le missile de sa trajectoire.

La société ELTA / IAI qui possède un Boeing 737 équipé du système "Flight Guard estime que la portée opérationnelle des missiles Sol-Air (SAM) portatifs modernes est de 25 miles (40km) et environ 12.000 pieds (3.660 m).

A une occasion, une formation d'hélicoptères Sri-lankais a essuyé des tirs de cinq SAM. Trois Mi-17 équipés du système "Flight Guard", sont sorti indemne de l'attaque (90 soldats et 12 membres d'équipage sauvé), alors que le Mi-24 d'escorte , non équipé du système, a été abattu.

2.1 - Design
Le système est composé de six capteurs miniaturisés ELTA Doppler pulsé, qui peuvent facilement être logé sur l'avion. Sur le B737 de IAI / ELTA quatre des six capteurs sont situés sous le radôme,



avec deux autres situé à l'arrière sur le cône de queue.


Le capteurs sont utilisés pour déclencher automatiquement la libération de leurres infrarouges lors de l'attaque. Le système est donné pour une probabilité de détection de missile supérieure à 99%, et a un taux de fausse alarme très faible.
Les leurres sont normalement installés sur le Karman (jonction aile-fuselage), ainsi la cloison pressurisé de l'avion n'est pas modifié. L'installation est donc simple et rapide, et ne nécessite pas une immobilisation longue et couteuse de l'avion.



3 - C-MUSIC

Boeing 707 de l'IAF équipé du systéme C-MUSIC
Le système  est composé d'un capteur multidirectionnel infra-rouge et d'un laser en guise de contremesure. Le faisceau laser générée par le système perturbe les missiles tirés sur les avions et les fait dévier de sa course.
Le système est en cours de certification, pour à termes pouvoir être installé aussi bien sur les avions d'affaires que sur les très gros porteur tel que l'Airbus A380.


3.1 - Design
Le système "C-MUSIC" comprend quatre sous-systèmes principaux:
  • Système de détection de la menace,
  • Système de traque de la menace,
  • Système laser excitateur et
  • Système directeur du laser .
L'ensemble des sous-système est auto-contenue dans une capsule en forme de pod aérodynamique, attaché au ventre de l'avion, en saillie à seulement 30 cm au-dessus de la ligne du fuselage.

De cette position, le système offre une couverture hémisphérique totale de l' aéronefs. L'ensemble du système pèse environ 50 kg et est conçu pour s'adapter à une large gamme de plates-formes.


ci-dessus, une image du pod qui abrite les sous système dont la tourelle Laser (voir ci dessous).



Une fois, le lancement du missile détecté, le système de traque de la menace est activé. Ce module utilise un imageur thermique sensible pour repérer et suivre la cible.

La caméra thermique et d'orientation de faisceau laser est positionnées dans une tourelle placée sur le dessus de la nacelle. La tourelle laser gyro-stabilisée illumine de façon précise et avec une  énergie maximale et ainsi dévie sa trajectoire.


Si ce Post vous a plu, merci de cliquer sur au moins, une bannière publicitaire de ce blog !!!!